QU'EST-CE QU'IL POURRAIT DEVOIR ÊTRE FAIT

Dix thèses sur les possibilités stratégiques ouvertes par la rébellion suite à la mort de George Floyd 

par Idris Robinson

traduit de l'anglais (États-Unis) par stoff

août 2020

Après l’évacuation de l’éphémère Zone autonome de Capitol Hill (cf. l’article de Bernes), de nombreuses personnes ayant participé à la mise en place de cette Zone se sont installées dans le campement du Seattle Central College. C’est là que, le 20 juillet 2020, sur invitation du collectif Red May, Idris Robinson a présenté ces thèses percutantes qui dressent un diagnostic général des mouvements en cours. Nous proposons une traduction des thèses sans leurs éclaircissements dont on trouvera cependant l’enregistrement complet ici et une traduction différente et intégrale

Première thèse

Nous avons bel et bien assisté à une insurrection militante à l’échelle de tout le pays. L’aile progressive de la contre-insurrection cherche à nier et à désarticuler cet événement.

Deuxième thèse

Bien qu’aiguillée par une avant-garde noire, cette rébellion largement multiethnique est spontanément parvenue à dépasser les divisions raciales codifiées. Le but de l’endiguement de la révolte est la réinstauration de ces lignes de démarcation strictes et leur maintien par la police.

Troisième thèse

En évitant le noyau libidinal morbide de la suprématie blanche, la politique de l’identité, l’intersectionnalité et le discours sur les privilèges sociaux constituent le volet le plus sophistiqué de ce dispositif policier.    

Quatrième thèse

Cette insurrection ne saurait être confinée à une quelconque catégorie sociologique préétablie. En ce qu’elle échappe nécessairement à toute classification, elle est un reliquat exclu qui se détache de ce qui parvient encore à unifier, d’une certaine façon, la terre vaine des États-Unis. Par conséquent, cette formation belligérante ne saurait être définie que selon son mouvement et son développement : comme ce qui a émergé au cours des premières semaines de la révolte et qui se dissoudra une fois le projet révolutionnaire mené à son terme.

Cinquième thèse

C’est pourquoi la prétendue direction noire n’existe pas et ne peut exister. Cette chimère ne se trouve que dans l’imagination blanche de gauche.

Sixième thèse

La crise actuelle est le produit d’une contradiction découlant des deux faces de la gouvernance américaine de l’après-guerre froide : l’incohérence entre les prétentions d’un État impérial souverain et la sécurité biopolitique mondialisée. De ce fait, le centre des métropoles connaît  désormais le chaos et l’instabilité qu’il semait généralement dans les périphéries coloniales. 

Septième thèse

Il reste à découvrir un savoir caché autour de la nouvelle pandémie de coronavirus, pouvant être utilisé et transformé en armes par des partisans en lutte contre le pouvoir en place, à l’image de ce que firent les esclaves haïtiens révoltés au cours des vagues récurrentes de fièvre jaune.

Huitième thèse

L’insurrection comportera une coordination exacte venant de l’intérieur de la constellation des émeutes : l’organisation paradoxale du désordre qui excède toute forme de contrôle. Dès lors, le problème de l’insurrection comporte des aspects autant sociaux que techniques.

Neuvième thèse

Il s’agit de concrétiser le spectre toujours présent d’une deuxième guerre civile, plus balkanisée que la première, en fragmentant les fragments d’un empire en cours d’effondrement.

Dixième thèse

In fine, l’accomplissement du projet révolutionnaire est pour chacun d’entre nous un devoir éthique inéluctable vis-à-vis des morts et des exploités.

2020 stoff